• Du 06 octobre 2014 au 30 juin 2015
    Campus La Fleuriaye

À partir d’octobre 2014, l’IUT de Nantes devient "zone de création" : Pierre Alexandre Rémy, artiste contemporain, s’installe dans le bâtiment de la Fleuriaye.

Se nourrissant de cet environnement technologique, de ses rencontres avec les étudiants et les personnels qui y travaillent, s'appuyant sur leurs compétences, leurs concepts, leurs idées innovantes, Pierre Alexandre Rémy réalise, sur place, une sculpture.

Depuis septembre 2014, outre le groupe de travail (étudiants et personnels) qui s'est constitué autour de Pierre-Alexandre, c'est l'ensemble des usagers du site qui peuvent assister à l'avancement de ce processus créatif, à la naissance de ce BIG BANG qui explosera fin-mai 2015.

Cette oeuvre, entièrement conçue et réalisée à l'IUT de Nantes, restera à demeure avant d'être intégrée à l'exposition scientifique et technique E-motions "La propulsion et la traction électriques: d'hier à aujourd'hui" qui débutera en septembre 2015.

Des visites du FRAC des Pays de la Loire, Fonds Régional d'Art Contemporain, seront également proposées aux différents participants du projet.

  • Biographie de l'artiste

Pierre-Alexandre Rémy est avant tout sculpteur. Il est familier de matériaux tels que le métal, le bois, et lors de son parcours il a été confronté à la fois à des espaces intérieurs et extérieurs dans lesquels il a conçu des œuvres de grand format. Sa pratique interroge de façon récurrente le rapport qu'entretient une intervention artistique avec l'espace dans lequel cette intervention prend place. Ses sculptures viennent interroger cette triple relation entre espace, forme artistique et corps du spectateur.

"Je porte un intérêt particulier pour le matériau qui compose la sculpture que je mets en forme. Les propriétés de ces matériaux sont très importantes pour le dessin de l'objet et pour ce qu'il dit de lui. La confrontation de ces propriétés différentes, de ces couleurs parfois opposées sont là aussi pour dire les expériences que je peux avoir eu du lieu.
Ainsi, je choisis un ou des matériaux présents ou fabriqués sur le site où la sculpture va être construite et présentée.
Ici, dans le cadre d'un projet au sein d'une école dont l'objet principal est l'étude des matériaux, de leurs propriétés et des techniques de mises en forme possibles de ceux-ci, je me trouve être dans une étape idéale dans mon cheminement, où il va être possible de concevoir et d'expérimenter dans le même temps de nouvelles techniques pour une

nouvelle réalisation."
   

Plandesplantesenpli, 2014, acier peint et aluminium thermolaqué / Les balafrés, Henry, 2014, acier, verre et élastomère.