Utilisées depuis plusieurs années pour la fabrication de prototypes et de pièces exploitables industriellement, les imprimantes 3D se limitaient, jusqu'à présent, à des objets ou pièces de petites dimensions (inférieurs à 1 mètre). Les chercheurs de l'Université de Nantes (IRCCyN) ont mis sur pied INNOprint 3D, une imprimante 3D hors norme capable de fabriquer de grands objets. Premier cas d'application concret : la construction d'un habitat d'urgence en 20 à 30 minutes.

Visionnez la vidéo timelapse de la construction de l'habitat d'urgence

ajouter à votre site

A la demande d'industriels, les chercheurs de l'IRCCyN se sont penchés sur la question et ont développé une imprimante 3D géante, avec l'appui des ingénieurs projet de la société CAPACITÉS SAS, filiale de valorisation de l'Université de Nantes et des étudiants du département Génie Mécanique et Productique de l'IUT de Nantes.

Pour expérimenter cette nouvelle imprimante 3D, l'IRCCyN s'est orienté vers la construction d'un habitat d'urgence de 3 mètres de hauteur sur 3 m² au sol. Véritable tour de force, l'habitat, étanche et isolé, est entièrement finalisé en 20 à 30 minutes.

L'équipe de recherche s'est à la fois inspiré de l'actualité récente sur les catastrophes naturelles et des demandes provenant des industriels. "Il faut imaginer que, lors d'une catastrophe, le robot sera expédié par bateau en même temps que les containers de matière première et les moyens humains des secours. Sur place, à la demande, fonction de la taille souhaitée, en 20 à 30 mn, un habitat d'urgence pourra être réalisé et utilisé pendant plusieurs mois en attendant une reconstruction plus pérenne", précise Benoit Furet de l'équipe Robotique de l'IRCCyN.

  • Un projet évolutif et interdisciplinaire

Des recherches complémentaires seront bientôt menées avec l'Institut de recherche en Génie civil et mécanique - GeM (UMR_C 6183 - Université de Nantes, École Centrale de Nantes, CNRS), sur les matériaux alternatifs au polyuréthane, actuellement utilisé pendant la phase de prototypage. Ce travail collaboratif avec le GeM permettra de produire un habitat compatible avec les normes actuelles ou futures.

Le laboratoire IRCCyN et CAPACITÉS SAS poursuivent aussi leur collaboration sur ce projet pour permettre de réaliser, toujours par impression 3D, des objets de très grandes dimensions dans le plan horizontal (sans limite) et jusqu'à 7 mètres de hauteur. Avec en ligne de mire, la réalisation d'outillages de plusieurs dizaines de mètres, de bâtiments ou de maisons entières ou encore d'éléments de génie civil à l'échelle 1... et ce directement sur site.